UA-70269358-1

Graine d’énergie

Quand nous pensons à Naziha Mestaoui, nous la connectons avec le digital, matérialisant la place de l’homme dans le virtuel versus le réel. Cette grande pensée de la Nature contre la Culture, de l’inné contre l’acquis nous transperce l’esprit. Ce sont les paradoxes tous tissés de connections visibles et invisibles récurrentes dans ses œuvres, pour se faire voyant et révéler au delà d’un rituel une transmission.  Voilà une belle valeur source de son installation interactive et participative, Graine d’énergie, sur l’espace du tournoi Roland Garros dédié à l’innovation, le fameux RGLAB, aire de divertissements, dont l’entrée est située allée Suzanne-Lenglen. Une inauguration en présence de Philippe Peyrat, Naziha Mestaoui, Amélie Mauresmo, Jean Gachassin, Kristina Mladenovic et Sébastien Grosjean.

grainedenergie13-2p

Une machine poétique

Étrange mécanique en immersion et installation interactive-participative, l’œuvre-happening de Naziha Mestaoui est une invitation au voyage et aussi une exploration de nos corps dans l’espace. Face à un écran tissé de fils élastiques tendus comme ceux d’une harpe, nos mouvements et notre danse, véritable rituel chamanique font naître une graine d’énergie. La lueur tombe et un arbre virtuel se dessine alors que nos membres gesticulent dans tous les sens, avec harmonie, en non rythme. Parfois avec maladresse, souvent avec délicatesse, car le geste permettra de planter un vrai arbre. En dansant face à l’écran qui renvoie une image virtuelle, nous sommes face à l’autre, face à nous-mêmes, face à des cultures aux structures différentes. Un acte qui semble décalé, amusé et amusant mais qui devient surtout responsable. Il s’agit alors de forêt et de biodiversité.

Miroir de l’être, image du paraître

L’arbre réel, miroir de sa matérialisation virtuelle, celui que vous avez fait naître avec l’énergie de vos muscles est bien physique celui-là. Soutenu par la Fondation Gdf Suez en partenariat avec Pur projet, au Brésil, en Amazonie avec la tribu Ashaninka et en France, dans les Landes avec Amélie Mauresmo, 8 500 arbres seront plantés. Cela représente une surface identique à Roland-Garros.

grainedenergie18p

La forêt renaissante

Pour la répartition des pouces, 8 000 arbres sont plantés au Brésil avec le Projet Povos da Floresta et 500 arbres en France avec « la Forêt d’Amélie ». Mademoiselle Mauresmo ambassadrice du Team Gdf Suez aura donc une forêt qui portera son nom. L’arbre qui cache la forêt a pour objectif de réintroduire  la biodiversité dans les zones dégradées tout en diffusant des pratiques environnementales durables: gestion forestière et agroforestière.

AmLoagoLindo112p

Tristes tropiques

La démarche de Naziha Mestaoui est ethnographique, elle s’intéresse avant tout à l’homme non isolé celui qui vit en groupe en tribu mais connaît l’isolement de nos mondes modernes. Les deux univers opposés sont dans une logique de balancier, l’un influant sur son voisin lointain indirectement et l’autre ayant à lui réapprendre à connaître son monde profond et intense. L’exotisme n’est pas une porte vers le sensationnel mais vers la révélation. Il s’agit ici d’un voyage intime.

Au cœur de l’humain

Naziha Mestaoui va vers l’autre, vers les autres, à la découverte de l’altérité des cultures. Il y est alors question d’ailleurs où nos codes, us et coutumes n’existent plus, d’émerveillements mais aussi de difficultés, de ré-enchantements. A travers son œuvre, Naziha Mestaoui propose une réflexion et une interrogation sur le vivre-ensemble dans un monde où les sociostyles-marketés sont dissociés.

Sa mise en perspective des ressorts du mythe du sauvage, nous renvoie à nos sociétés occidentales et à ses excès. Au cœur des peuples autochtones d’Amazonie, d’Inde, d’Oman, l’artiste est à l’origine d’une série de projets qui visent à mettre le doigt sur la pluralité des rapports homme/nature. Les valeurs intrinsèques de l’Homme tout comme les valeurs d’une société commerciale, industrielle distribuant de l’énergie se basent sur des fondamentaux où l’énergie est le moteur d’un cycle d’un système global qui doit se régénérer et qu’il faut préserver.

20111117_BARBARA VEIGA_AMAZONIA_ALDEIAS BOA VIAGEM,NOVA EMPRESA E BOM JESUS_2894 (1)

Ancestral avenir

Dans son processus créatif, Naziha Mestaoui réinvente l’avenir de nos sociétés, questionne les relations, le network, les technologies, les sciences, la nature, les cultures et la culture. Sa physique quantique est une comptine dématérialisée vers une vision plus optimiste. L’ancestral devient un réenchantement du réel autour d’une valeur essentielle, celle de fédérer.

texte de William Arlotti

L’interview:

https://soundcloud.com/lefashionpost/nahiza-mestaoui-graine-denergie-fondation-gdf-suez-roland-garros

 

Suivez votre arbre

http://www.fondation-gdfsuez.com/grainedenergie

reforestation RG

 

- See more at: http://www.lefashionpost.com/actus/2014/06/nahiza-mestaoui-graine-dartiste.html#sthash.bSbmVZXY.dpuf