UA-70269358-1

Résonances, peau de lumière interactive sur lesTurbulences – Frac Centre

Par Electronic Shadow (Naziha Mestaoui – Yacine Aït Kaci)
En collaboration avec les architectes Jakob & Mac Farlane

Electronic Shadow Electronic Shadow

 

Les Turbulences, Frac Centre est le fruit de la collaboration dès le concours d’architecture entre duo d’artistes Naziha Mestaoui & Yacine Aït Kaci, alias Electronic Shadow,  et les architectes Jakob & Mac Farlane. Le processus de déformation des trames architecturales des bâtiments historiques a donné sa forme au nouveau FRAC faisant apparaître une volumétrie en facette dans la cour des anciennes subsistances militaires. Ces  « Tubulences » deviennent mouvantes, tel un être mi-organique mi-minéral, qui respirerait en couleurs. L’intervention artistique prend la forme d’une peau d’information qui fusionne avec l’architecture afin de lui donner une dimension temporelle. A partir de cette relation que nous explorée sans cesse par les artistes, entre la matière physique et l’immatériel, l’intervention prend la forme d’images en volume à partir de la lumière comme une série de résonances avec le bâtiment. Ces différentes « résonances » sont liées à la structure des Turbulences et agissent sur l’architecture pour la construire, la déconstruire, la métamorphoser afin de prolonger le travail architectural physique vers l’immatériel. Le volume, la lumière et l’image fusionnent pour créer une forme dynamique d’architecture de l’information. La lumière court sur le bâtiment et redessine les lignes qui n’avaient été au départ que du crayon sur un papier, le dessin prends corps par la lumière et fait apparaître la matière. Du point à la ligne jusqu’à la surface, le bâtiment devient une image en soi. Il devient ainsi un organisme vivant, connecté en temps réel à une série d’informations qui métamorphosent sa structure en fonction du taux d’humidité de l’air, de la direction du vent, de la qualité de l’air…
Resonance sur les Turbulences – Frac Centre

FRAC_8362-2p

 

About The Author

Naziha mestaoui, artiste belgo-tunisienne formée en architecture vit et travaille à Paris. Sa démarche unit de façon singulière et innovante l’espace, l’image et la technologie pour créer des installations immersives et sensibles. Elle a fondé Electronic Shadow (2000), pionnière reconnue dans l’art digital et inventeur du Videomapping au croisement de l’espace et l’image. Elle est aujourd’hui une artiste d’avant-garde, emblématique d’une vision altruiste de l’art et place la question de la nature au cœur des enjeux culturels. Naziha Mestaoui is an artist and architect who merges space, image and the innovations of the digital world, to create immersive and sensory experiences. She is member of the duo Electronic Shadow founded in 2000, recognized pioneer in the art of the digital age and inventor of Video Mapping at the intersection of space and image.

0 Comments

Leave A Reply

You must be logged in to post a comment.